Commentaires sélectionnés

DZ-846-JH 2020-10-09 20:21:18

Femme qui accuse les gens à tout va quand sa voiture prend des rayures alors que Mme la gare dans une rue où les gens changent de place toutes les 10 minutes sans faire attention aux autres véhicules. Un poix chiche à la place du cerveau car dès que Mme arrive à sa voiture, celle-ci accuse la voiture devant ou la voiture derrière, pour le peu que vous possédez une vieille voiture rayée, automatiquement c'est vous !
Mme se permet de déposer plainte contre X et de citer votre véhicule, encore heureux car elle aurait déposé plainte en citant mon nom, elle se serait retrouvée avec une plainte pour diffamation et fausse déclaration et se serait retrouvée au tribunal.
Après expertise d'un agent des forces de l'ordre, il est constaté qu'il est impossible que la voiture accusée soit fautive car les hauteurs de caisse ne correspondent pas du tout, affaire classée donc sans suite, mais Mme se permet de remettre un mot 6 mois plus tard sur votre même voiture pour vous demander d'aller chez elle car celle-ci a de nouveau constaté des rayures sur sa 208.
D'une, on n'accuse pas sans preuves, et de deux, j'ai autre chose à faire que de venir discuter avec une greluche sans cerveau, la prochaine fois, il y aura non seulement plainte, mais cela ne s’arrêtera pas là, croyez moi !
Evaluez ce commentaire:
+
2
-
DZ-214-VB 2020-09-25 18:24:17

Ceci est ... une piste cyclable. Encore une personne dont la femme était en train d'accoucher ou qui allait sauver un parent qui avait eu une crise cardiaque ... il y en a tous les jours partout...
Evaluez ce commentaire:
+
3
-
DZ-066-RB 2020-09-20 23:22:07

Alors que je circulais à vélo, ce conducteur a tenté de me dépasser en laissant un espace latéral d'environ 20 cm, bien inférieur à la distance minimum d'1 mètre imposée par le code de la route. Pour me protéger et pour que la voiture ne s'approche pas plus de moi, je l'ai tapoté avec ma main gauche. Le conducteur est alors entré dans une rage folle et m'a ordonné de m'arrêter, faisant mine de vouloir en découdre avec moi.

Ne souhaitant pas m'impliquer dans une bagarre, j'ai continué ma route. Le conducteur a alors tenté de me percuter à plusieurs reprises et a tout fait pour m'intercepter, au mépris de toute règle du code de la route : multiples dépassements en me frôlant à grande vitesse, accélérations lorsque je le dépassais à nouveau, queues de poissons, etc. Ce faisant, il continuait à m'ordonner de m'arrêter, me menaçait, m'insultait et me disait qu'il allait continuer à me poursuivre.

A un moment donné, alors qu'il se trouvait devant moi, il a brusquement arrêté sa voiture sur le côté droit de la chaussée. Je me suis alors déporté vers la gauche pour le dépasser. Il a alors ouvert en grand sa portière, a bondi hors de sa voiture et s'est dirigé vers le côté gauche de la chaussée en étendant les bras, de sorte que sa voiture, sa portière et lui-même prenaient toute la largeur de la chaussée, ne me laissant aucune échappatoire. Je n'ai alors pas eu d'autre choix que de me retrouver face à lui. Il m'a alors poussé et fait tomber de mon vélo.

J’ai appelé la police. Le conducteur m’a ensuite donné la raison de son courroux : j'aurais été flashé par un radar automatique ; il pensait donc qu'il allait se trouver sur la même photo que moi et qu'il serait donc verbalisé. Il a précisé que cela l'inquiétait beaucoup car il lui restait peu de points sur son permis de conduire, illustrant en effet parfaitement son comportement sur la route. Il est donc resté pour attendre la police, croyant vraisemblablement qu'il pourrait alors me dénoncer pour mon prétendu excès de vitesse et qu'il en ressortirait blanchi.

J'ai constaté que les roues de mon vélo étaient légèrement voilées suite à la chute provoquée par l'agresseur (voile que j'ai pu corriger par la suite en retendant moi-même les rayons). Il n'y a heureusement pas eu d'autres dommages corporels ou matériels.

Les policiers sont ensuite arrivés. Le conducteur, désormais très calme, a raconté une version des faits très à son avantage, omettant tous les détails de ses agissements qui auraient pourtant pu m'infliger de graves blessures, voir la mort. Mais même sans ces détails, son discours a suffit pour que les policiers lui fassent un petit rappel à l'ordre sur le fait qu'il ne pouvait pas faire la justice lui-même. Ils lui ont aussi expliqué ce qui paraissait pourtant évident et que je lui avais déjà expliqué : la police ne verbalise pas lorsque plusieurs véhicules apparaissent sur la photo radar. J'ai ensuite raconté ma version des faits.

Le conducteur est ensuite reparti libre, en voiture, sans présenter d'excuses.
Evaluez ce commentaire:
+
7
-
DZ-955-QK 2020-09-24 06:03:55

Motard qui double à 80 en ville, et semble avoir peur dans les virages.
Dangereux.
Evaluez ce commentaire:
+
0
-
DZ-888-CG 2020-09-21 17:34:06

c’est vrai que ta voiture est magnifique
Evaluez ce commentaire:
+
1
-

Autres commentaires »


Pages: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, ..., 1759
Plaques d'immatriculation:
Pages: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, ..., 1759

Pire chauffeurs en Octobre

  1. EL-414-LC
  2. DV-057-MG
  3. EG-552-LV
  4. CD-656-ZV
  5. EY-081-SD
  6. CS-717-ET
  7. FJ-393-LJ
  8. DD-535-PR
  9. FH-943-MC
  10. FF-421-KV
Voir le classement des conducteurs des mois précédents »